Communication de proximité façon Camille Combal

La proximité en radio

Et si j’avais raté ma vocation ?!

Je risque encore une fois de décevoir les Milleniaux post 80, en commençant cet article en leur parlant d’un temps qu’ils peuvent ne pas connaître, désolée d’être une ex-fille des Seventies, mais je me rattrape juste après…

Quand j’étais enfant, mes parents écoutaient beaucoup la radio, ça mettait de la vie dans la maison, c’était une distraction. Et je me souviens surtout d’un jeu qui s’appelait la Valise RTL. Le principe : l’animateur annonçait une somme d’argent. Il appelait n’importe qui en France et si la personne décrochait ( NDLR : nous sommes à l’époque des téléphones fixes avec combiné, il fallait donc « décrocher » pour répondre) et répétait la somme, elle était gagnée !
Il y avait un suspens de fou mêlé d’excitation et tous les jours j’espérais secrètement que le téléphone sonne chez nous :
– « 11843 Francs !
– Répétez Mme XXXXX la somme contenue dans la valise RTL ?
– 11843 Francs !
– Vous êtes certaine Mme XXXXX ?
– Oui….
– C’est gagné Mme XXXX !!!!!
 »

J’adorais cette émission, vraiment, même qu’un jour je devais avoir 8-9 ans, j’en ai fait un sketch, une parodie sur magnétophone, en imitant la voix de l’animateur et celle de ma mère. Le début d’une vocation… (je précise tout suite cette « casserole » est introuvable !!!)

De la valise RTL au Virgin Tonic

Pourquoi je vous parle de valise ? Et quel rapport avec de la stratégie de contenus en 2020 ?
Alors non je ne vais pas lancer « la Valise Sous le soleil exactement ! », quoiqu’il y a peut-être quelque chose à exploiter… Aujourd’hui, je vais parler Radio/Podcast car c’est un média encore très présent et important dans nos vies. C’est un chouchou dans le cœur des Français ! Il nous informe, nous divertit et reste le média le plus crédible. Surtout et vous allez voir où je veux en venir, la radio offre la possibilité d’être proche des gens à travers une communication instantanée et directe. En terme de contenus, c’est un média créatif, réactif : une réelle source d’inspirations pour vos publications sur les réseaux, votre événementiel et aussi pour votre relationnel-client. Et ce n’est pas toujours du côté des stations généralistes que vous trouverez votre bonheur.
J’en veux pour preuve une émission qui, moi, m’a confortée dans l’idée que faire de la communication de proximité en privilégiant l’authenticité et le vrai, c’est l’une des clefs du succès. Cette émission – roulement de tambours – c’est Le Virgin Tonic animé Camille Combal sur Virgin Radio de 7h à 10h.

2 chiffres : en 2014 quand Camille Combal rejoint la matinale, elle oscille entre la 6ème et la 8ème place des « Morning Musical » de France. En 2020, le Virgin Tonic se place en seconde position.
Pour la petite histoire, en passant de « Europe 2 » à « Virgin Radio » la station a souffert et a eu du mal à retrouver son identité de marque. Le choix musical du « Pop, Rock et de l’Electro » alors affirmé et assumé, leur donne un nouvel élan. Comme quoi, petits ou grands, l’identité et l’offre de marque sont cruciaux pour exister.
Pour en revenir à Camille, lorsqu’il débarque en 2014, il bénéficie donc d’une offre-produits musicale de qualité et en plein essor. Côté marketing promotionnel, les jeux font le taff, principalement le désormais célèbre « Jeu des Loyers ». Mais ça ne suffit pas. Il lui reste maintenant à animer sa matinale, à lui trouver du contenu. Et c’est là où il a su viser – pour moi – dans le mille Camille et faire la différence.

Une émission authentique, vraie

Avant et le plus souvent, une matinale se résume à un animateur avec du charisme qui fait son show et son équipe se charge des rires (forcés) et des (faux) applaudissements. Les auditeurs adhèrent à condition d’avoir le même humour. Moi tous ces blablas, le plus souvent ça l’fait pas.
Camille Combal décide d’ajouter des thèmes de discussion sur la vie quotidienne. Ainsi les animateurs échangent sur leurs séries adorées, leurs plats préférés ; évoquent des aspects de leur vie privée et nous racontent le lundi matin leur week-end, comme on le fait nous à la machine à café. Ils débattent sur des thèmes comme « en quoi votre belle-maman est meilleure que votre maman ? Ou est-ce qu’il y a un pote de votre chéri(e) que vous aimez moins que les autres ? Susceptibles, nous ? A peine ! »
Alors oui c’est pas du high level intellectuel, c’est « bon enfant, un peu potache, sans une once de vulgarité » comme le précise l’animateur, mais ça marche parce qu’il y a une connivence. Les auditeurs se reconnaissent dans ses sujets, ça leur parle. Comme ils se reconnaissent dans l’équipe. Il y a le trentenaire en couple depuis longtemps sans enfant ; l’éternel célibataire ; la maman active et mère de famille ; le papa divorcé en garde partagée ; la milléniale geek. Et quand un jour tous les protagonistes de l’émission invitent leur moitié et que chacun y va des petites vérités sur l’autre, la complicité est à son comble. On a le sentiment d’être avec une bande de potes.

La playlist #CALINOUPOUTOUX
La Playlist par et pour les auditeurs du Virgin Tonic

« On essaie de faire une émission naturelle, vraie. On ne se prend pas la tête. Ça fait plaisir de voir qu’il y a le bouche-à-oreille qui fonctionne ». Les auditeurs interviennent aussi régulièrement à l’antenne. Et la proximité se cultive parce que Virgin Radio a des antennes en région et organise plusieurs fois par an des « World tour » dans toute la France. Pendant ces grands shows en direct où sont invitées les têtes d’affiche musicales de la station, où sont offerts des cadeaux, il y a aussi des épreuves animées : par exemple des couples qui s’affrontent pour construire des meubles Ikea avec pour consignes de ne pas s’embrouiller… De l’inbound marketing à plein régime, en proposant tout simplement du contenu que l’audience apprécie.
« Les téléspectateurs veulent voir des gens vrais à l’antenne. On est nous-mêmes ; on raconte nos déboires ; on a des vies classiques ; les gens se retrouvent peut-être dans ce qu’on est

C’est pas peut-être, c’est sûr et ça marche puisque Camille a fait gagner des millions d’auditeurs à sa Station !

Par contre depuis quelques jours, c’est Bonjour Tristesse chez les Fans du Virgin Tonic. Camille a annoncé son départ, cette fois pour de bon. Pour tous c’est comme la fin des années Lycée, Fac ou Prépa, comme le dernier épisode de Friends : on va dire au revoir à une bande potes avec qui on a vécu des trucs de fou ! La force des liens humains et vrais !
Allez, j’aime pas finir sur une note négative. Pour savoir, qui remplace Camille en septembre ça se passe juste ici. Je l’aime aussi beaucoup et j’pense qu’il va pas mal m’inspirer, à moins que ce ne soit le contraire…

« Sous le soleil exactement ! » remercie pour leur participation involontaire mais ô combien inspirante et heureuse, le/les créateurs de la Valise RTL, mes parents et Camille Combal.

3 réflexions au sujet de « Communication de proximité façon Camille Combal »

  1. Beeindruckend! Dies könnte einer der nützlichsten Blogs sein, die wir jemals zu diesem Thema gesehen haben. Eigentlich großartig. Ich bin auch Spezialist für dieses Thema, damit ich Ihre Bemühungen verstehen kann. Stormi Gar Sanson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *